Présentation

Et si je me dévoilais un peu?

 

Sandrine Périgois
J’ai vu le jour en 1986 dans l’ouest de la France, ma vie fût banale, comme celle de tant d’autres. Pourtant tout au fond de moi j’avais cette envie, cette passion dès toute petite. J’ai toujours adoré me perdre dans les livres, mener l’enquête avec Agatha Christie, frémir avec Stephen King, vibrer avec Jane Austen ou les soeurs Brontë, rêver avec Guillaume Musso ou Thierry Cohen…

J’aime écrire, c’est un refuge comme d’autres ont la passion de la peinture ou de la musique. J’aime lire car cela m’offre l’occasion de voyager, de découvrir et de m’évader.

Jusqu’en 2016 mes mots ne sortaient que pour moi, je ne m’étais jamais imaginée être publiée. Je me contentais de coucher sur le papier mes émotions, mes envies, mes univers. Je n’ai jamais mené mes personnages, je me laissais guider par eux, faisant de ma plume l’expression de leurs vies et leurs histoires. Je me plaisais à imaginer un univers, puis je retournais à ma propre existence en éteignant mon vieil ordinateur.

Jusqu’à cette rencontre avec un auteur de talent, M. Max Hératz. Il m’a conseillé et m’a donné confiance en moi. Voilà comment cette aventure a commencé, par cette simple rencontre, après des années d’écriture silencieuse.

Je me suis alors plongée dans le monde mystérieux de l’édition. J’ai découvert, j’ai appris et j’ai adoré!

C’est ainsi que je vous présente depuis le mois de septembre 2016 mon premier roman « La Part de l’Ange » dans un style érotico/fantastique. Je me suis attachée à mes personnages, tous, même les plus secondaires et les plus antipathiques. En publiant mon livre, je vous les confie, prenez en soin.

L’érotisme s’est imposé à moi mais je voulais vous faire découvrir d’autres univers.

Le 21 avril 2017 sort donc « Les larmes de l’Ange » . Une suite au tome 1? NON. Un spin-off, des réponses aux questions qui découlent de « La Part de l’Ange« , autre époque, autre ambiance: plus sombre, plongez dans un récit ésotérique plein de volupté dans le Béziers de la fin du XIXème.

Les deux livres sont complémentaires mais peuvent se lire de manière individuelle.

ET DEMAIN? Peut-être un thriller… qui sait?

Ma plus grande crainte est de décevoir, je ne sais pas si j’ai le talent mais j’ai la passion et j’espère simplement vous la faire partager.