Ode au zizi

Concours amateur, réalisé le 25 mars dernier. Il s’agissait d’écrire un ode au zizi. Ma gourmandise m’en a fait écrire deux.

 

Branle Bas de Combat.

Pour l’instant bien caché

Tu te tiens aux aguets

membre de la division quéquette

au repos derrière la braguette.

Mets dans la chambre ta cartouche

astiques bien ta mitraille

car cette nuit sur cette couche

se déroulera la bataille.

Ca y est la charge a sonné

élance-toi vaillamment

sois Samouraï ou chevalier

mais reste toujours ardant.

Immisce toi dans les recoins

sécurise tous les points clés

mais surtout ne faiblis point

avance avec virilité et fermeté.

A force d’assauts répétés

tu as enfin pu trouver

le Graal tant espérer

celui de la jouissance sacrée.

Ta mission fut bien menée

ta cible est verrouillée

il ne te reste qu’à bien viser :

dernier frémissement… TIREZ !!

Ode à toi.

A toi mon tout petit

qui au chaud te repose

recroquevillé et flétri

je te dédis cette prose.

A toi mon très cher amant

que tendrement je rejoins

pudiquement te caressant

t’accueillant au creux de ma main.

A toi mon tendre amour

réagissant à mes mouvements

tu me démontres sans détour

l’expression de tes sentiments.

A toi mon fruit défendu

je t’embrasse gourmande

te trouvant droit et tendu

répondant à mon offrande.

A toi qui donne la vie

tu me possèdes ardemment

Et dans neuf mois un tout petit

que nous aimerons tendrement.

Publié dans Textes divers